Des lecteurs automatiques des plaques d’immatriculation pour Constantine - Info Trafic Algérie - ITA

Informations

lundi 19 décembre 2016

Des lecteurs automatiques des plaques d’immatriculation pour Constantine





Les services de police de la wilaya de Constantine seront dotés "incessamment" de plusieurs lecteurs automatiques des plaques d’immatriculations (LAPI), a indiqué dimanche le chef de sûreté de wilaya et contrôleur de police, Abdelkrim Ouabri.


Lancée en début 2016, le système tendait à se généraliser progressivement dans d’autres wilayas à commencer par Annaba, Batna, Sétif, Tlemcen, Oran et Constantine.


Cette acquisition s’inscrit dans le cadre du plan de modernisation de la police initié par le DGSN, explique-t-on à la DGSN. Elle s’appuie essentiellement sur le recours aux technologies embarquées à bord de véhicules et même des hélicoptères de la DGSN et le développement de la vidéosurveillance.


S’exprimant en marge de la manifestation "Portes ouvertes" sur la police, organisée à l’occasion de la célébration de la journée arabe de la police, le chef de sûreté de wilaya de Constantine a annoncé la dotation "prochaine" des services opérationnels de police du système LAPI (appareil de lecture automatisée des plaques d’immatriculation) qui permet de détecter les véhicules signalés volés.


Mettant l’accent sur l’importance de ces outils technologiques modernes dans "la lutte contre les vols de véhicules", le même responsable a indiqué que "des formations sur l’utilisation de cette technique de pointe ont été dispensées aux enquêteurs chargés de combattre ce phénomène pour permettre de meilleurs résultats sur le terrain".


Système numérique fiable


Le LAPI enregistre des plaques de tous les véhicules passant à sa hauteur et procède systématiquement à la consultation du fichier spécialisé de base des véhicules volés et dès que la plaque d’une voiture volée est détectée, une information s’affiche sur l’écran suivie d’une alerte pour le contrôle du conducteur du véhicule suspect, a expliqué le contrôleur de police Ouabri.


Ce nouveau système de lutte contre la criminalité a été déjà exploré à Constantine, a ajouté le chef de sûreté de wilaya, affirmant qu’il ne reste que la conclusion de quelques formalités d’usage et ce matériel sera opérationnel à travers tout le territoire de la wilaya.  APS


Il s’agit de l’acquisition de véhicules ordinaires dotés de quatre caméras et d’un lecteur automatique des plaques d’immatriculation (LAPI). C’est la dernière technologie à être mise au service des policiers. Les caméras sont reliées à un ordinateur et deux écrans placés sur le tableau de bord. Deux caméras contrôlent toutes les plaques d’immatriculation que croise la voiture. »


A l’affût des fausses plaques et véhicules volés


Ce système, a expliqué à Horizon le directeur des moyens techniques (DMT) au niveau de la DGSN, permet de repérer les véhicules volés à travers la lecture de l’immatriculation de tous les véhicules dans tous les sens et toutes les positions, à savoir en stationnement, en circulation ou même dans les parkings. La base de données introduite dans le système permet de faire ressortir les voitures recherchées en Algérie et à l’étranger par Interpol grâce à la banque de données.


« Dès qu’une caméra repère une voiture volée, l’ordinateur donne l’alerte pour son interception », a précisé l’officier supérieur de la police. Ce système peut lire environ 8.000 plaques par jour, a-t-il ajouté. La DGSN vient d’acquérir 200 systèmes qui sont en cours de déploiement.


En ce sens, le directeur a affirmé que la DMT a mis en place une solution consistant en l’installation d’une plateforme terrestre en FH, offrant d’importants débits pour permettre à trois hélicoptères, simultanément, de transmettre des flux vidéo en haute définition et en infrarouge, au niveau de tout l’espace aérien de la capitale.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire

مساحة إعلانية