Auto école Algérienne ou comment fabrique-t-on des chauffards - Info Trafic Algérie - ITA

Informations

mercredi 18 janvier 2017

Auto école Algérienne ou comment fabrique-t-on des chauffards



Imed, vient de fêter ses 18 ans et comme cadeau d'anniversaire, son père l'inscrit a une auto-école pour obtenir son permis de conduire.

Après avoir constitué son dossier, Imed se rend tous les jours à l'auto école pour apprendre le code, mais livré à lui même avec ce livre du code de la route posé sur la table sans trop savoir quoi en faire. Quand Imed essaye d'en parler au moniteur, ce dernier lui dit de ne pas s'inquiéter car l'examinateur est un ami.

15 jours plus tard, Imed passe son code de la route avec succès et passe à l'étape suivante, le créneau.

Dans une cours de marché délaissé, Imed essaye de bien stationner en suivant les bande de sparadrap mises sur les carreaux pour savoir quand doit il braquer.

Après son succès à l'examen du créneau, Imed conduit 20mn par jour dans sa ville, où rien de bien spécial ne se produit, tout comme lors de l'examen de conduite.

Le permis en poche, Imed sort faire une balade avec ses amis pour fêter ça comme tous les jeunes de son âge. Imed reviendra à la maison, mais couvert d'un draps, il s'est engagé trop vite sur l'autoroute dans laquelle il n'a jamais conduit durant sa formation, un semi remorque les a broyé.

Il est facile de faire des lois punitives, De pointer du doigt les conducteurs, mais ne jamais regarder ces écoles de formations.

Alors qu'à l'étranger, plein d'examen en ligne du code sont passés, où on conduit sur Autoroute, sous toutes les conditions possibles avant de passer son examen et d'espérer voir son permis en poche.

Il est temps de changer les chose en amont et de manière radicale.

Racim RC.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

مساحة إعلانية