Mise en service d’une section de la pénétrante Béjaïa-Ahnif (Bouira) - Info Trafic Algérie - ITA

Informations

samedi 4 mars 2017

Mise en service d’une section de la pénétrante Béjaïa-Ahnif (Bouira)

Mise en service d’une section de la pénétrante Béjaïa-Ahnif (Bouira)


Le ministre des Travaux publics et des Transports, Boudjema Talai a procédé jeudi à la mise en service, d’une section de la pénétrante allant du port de Bejaia à Ahnif dans la wilaya de Bouira sur un parcours de plus de 100 km.

Cette section, s’étalant sur 42 km est conçue de sorte a assuré la liaison avec l’autoroute Est-Ouest.

Le projet progresse dans les normes retenues, hormis la portion de 22 km allant du port de Bejaia à Tala-hamza, voire Amizour, pour laquelle, une révision de l’étude de faisabilité est en cours.

La portion concernant le contournement de la ville de Sidi-Aich, où s’y réalise un tunnel en bi-tube sur 1700 mètres avance laborieusement à cause de la technique de creusement choisie.

Le projet à caractère structurant s’est révélé, depuis son lancement symbolique en avril 2013, "difficile dans sa concrétisation" à cause des contraintes sociale comme l'opposition des riverains, déplacements des réseaux, indemnisation et aussi financières.

Conçue en 2x3 voies, l’infrastructure totalise pas moins de 60 ouvrages d’art dont 13 viaducs, un tunnel de 1700 mètre et 07 échangeurs, ainsi que 03 aires de service, ayant exigé un investissement de plus de 100 milliards de dinars.

L’occasion de cette mise en service a aussi opportunément saisie pour donner le coup d’envoi au dédoublement d’un chemin de wilaya, allant d’Amallou à Akbou sur 10 km, livrable en juin prochain.

Le ministre a donné son accord pour la réalisation immédiate d’un accès à cette section aux automobilistes des localités d’Ait-R’zine, Ighil Ali et Boudjellil avec la promesse d’y réaliser ultérieurement un échangeur en bonne et due forme.

La décision de M. Talai est intervenue en réponse aux sollicitudes des habitants de la zone, rassemblés sur cette section d’autoroutes, sitôt ouvertes.

Le ministre a, par ailleurs, passé en revue au port de Bejaia, l’avancement des travaux de la nouvelle gare maritime, dont l’achèvement est prévu avant le début de la prochaine saison estivale.

Le projet d’un coût de plus de quatre (4) milliards DA est au stade des finitions est une œuvre magistrale sur les plans architecturale et fonctionnelle. Il est conçu pour traiter 500.000 voyageurs et 100.000 véhicules par an.

Inauguration du pont d’Oued Rekham à Bouira

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Boudjemâa Talai, a inauguré jeudi à Bouira le pont autoroutier d’Oued Rekham traversant la commune d’Ain Tork après une vaste opération de mise à niveau et de traitement d’une grande zone de glissement.

En provenance de Béjaïa, où il a mis en service une partie de 42 km d'une pénétrante reliant l’autoroute Est-Ouest à cette wilaya côtière sur une distance de 100 km, M. Talai s’est dit "très satisfait" de la qualité des travaux de mise à niveau accomplis jusqu’ici permettant notamment la réouverture du pont d’Oued Rekham, qui a connu des problèmes de glissement.

"La zone des glissements a été bien traité avec des techniques reconnues mondialement et le pont a été bien mis à niveau grâce aux efforts et à l’expérience de l’entreprise algérienne", a déclaré le ministre au cours de sa visite d'inspection sur le site.

Non loin de ce pont, Boudjemâa Talai s’est enquis de la qualité des travaux de réhabilitation d’une section de deux kilomètres au niveau d’Ain Tork dont la réouverture devait avoir lieu aujourd’hui (jeudi).

Le ministre a insisté auprès de l’entreprise réalisatrice de revoir le travail de réhabilitation sur un petit tronçon de 50 mètres pour pouvoir rouvrir à la circulation cette section de 2 km dans les prochains jours.

Pour les autres sections restantes du tronçon autoroutier entre Lakhdaria et Bouira, elles seront remises en service d’ici à la fin du mois de juin, selon les explications fournies sur place au ministre, qui a appelé les responsables du chantier à accélérer la cadence des travaux pour livrer ces sections le plus rapidement possible.

"Sur les 33 km, nous avons remis en service 28 km, et les cinq restants au niveau notamment de la pente de Djebahia, le seront d’ici à la fin du mois de juin prochain", a précisé à l’APS Metiche Salaheddine, responsable à l’agence nationale des Autoroutes (ANA), en marge de cette visite.

A propos de la pénétrante autoroutière reliant Ahnif (Bouira) à Béjaïa, le ministre a souligné que ce projet revêt une importance particulière dans la mesure où il va désengorger la route nationale n° 26 reliant Bouira à Béjaïa et fluidifier la circulation automobile, a-t-il expliqué. Pour la totalité de ce projet, soit les 100 km, M. Talai a indiqué qu’elle sera livrée d’ici à la fin de l’année en cours.

Dans un point de presse tenu à la fin de sa visite, le ministre a expliqué qu’il reste un total de 84 km dans la partie Est de l’autoroute à réaliser. Le projet de mise à niveau de cette voie autoroutière sera livré entièrement "dans un an ou un an et demi".

APS

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

مساحة إعلانية