3e Edition du Rallye Challenge Sahari : véhiculer l’image de marque de l’algérie - Info Trafic Algérie - ITA

Informations

mercredi 20 septembre 2017

3e Edition du Rallye Challenge Sahari : véhiculer l’image de marque de l’algérie



Le président de la Fédération algérienne des sports mécaniques (FASM), Chihab Balloul, a invité, hier matin, les médias à une conférence de presse, au Centre sportif Ghermoul, pour l’annonce de la tenue du Grand Prix d’Oran, et faire part des préparatifs du Rallye Challenge Sahari 2017.

Cet évènement est organisé sous le haut patronage du Président de la République, avec le soutien du ministre de la Jeunesse et des Sports, auxquels le président de la FASM a tenu à présenter ses vifs remerciements.  Accompagné de membres de la fédération, que sont les vice-présidents Mourad Ouadahi et Amir  Benmaâmar, le premier responsable de la FASM a ouvert son allocution en tenant à remercier tout de go la presse, les sponsors et la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Mumérique, Imane Houda Feraoun, Algérie Télécom et l’EMTNV, pour leur importante contribution à la réussite de l’important évènement que représente le Rallye Challenge Sahari.
«On a retroussé les manches pour les préparatifs de la 3e édition du Rallye Challenge Sahari 2017. On a lancé le défi en 2015. On a maintenu le cap l’année dernière, avec la 2e édition que nous avons mise au point avec un partenaire italien. Pour la 3e édition, nous avons opté pour un partenaire français. Il s’agit d’experts en la matière, qui nous apporteront leurs compétences et leur savoir-faire reconnus par les spécialistes des rallyes. À chaque édition, on a la volonté et la détermination de faire mieux», a-t-il affirmé. Il a rappelé l’importance de ce genre d’évènements sportifs, pour véhiculer l’image de marque de notre pays, le faire connaître, à travers ses beaux paysages, ses richesses, sa culture, ses traditions et l’hospitalité de sa population. «Le désert algérien est le plus grand au monde. Il fascine les touristes, notamment. On veut faire profiter tout le monde de nos paysages désertiques hors du commun», a-t-il ajouté.

Coup d’envoi décalé à cause des élections

Ensuite, il a annoncé que le coup d’envoi du rallye, initialement fixé du 30 octobre au 6 novembre comme chaque année, a été décalé. Il aura lieu pour cette 3e édition du 4 au 12 décembre. Et ce en raison des élections municipales qui se déroulement le 23 novembre. En plus du fait qu’entre le 20 octobre et le 25 novembre, de nombreux rallyes internationaux se dérouleront dans d’autres pays. Les responsables de la FASM veulent que le Challenge Sahari International soit bien mis en évidence et qu’il ne passe pas inaperçu. Il a aussi informé qu’un ex-pilote officiel de Toyota va y prendre part.

Taghit accueillera l’évènement

M. Chihab Balloul a fait savoir qu’un organisateur de haut niveau, à la réputation établie, sera présent à la 3e édition. Celle-ci aura comme principal pôle de son déroulement, la ville de Taghit, de la wilaya de Béchar, qui possède la plus grande dune du monde. «Chaque région du pays pourra profiter du Rallye Sahari International. La 1ere édition s’est déroulée dans la région sud-centre. La seconde au sud-est et la 3e au sud-ouest. On veut faire découvrir aux participants, les différentes belles régions du pays», a-t-il indiqué.

9 étapes au programme

9 étapes sont au programme de la compétition : 3 boucles (Taghit-Taghit), ensuite Mecheria-Taghit, Taghit-Labiod Sid Echikh, Labiod Sid Echikh-Taghit, Labiod Sid Echikh-Mecheria, Mecheria-Oran et enfin Oran-Mecheria. Les pilotes débarqueront, à leur arrivée en Algérie, à Oran. Des pilotes étrangers de cinq pays se sont manifestés pour le moment pour participer au rallye  (Italie, Belgique, France, Espagne et Allemagne). De nombreux pilotes étrangers veulent participer au Red pour découvrir les belles régions de notre pays.

Algérie Télécom, partenaire exclusif

Le président de la FASM sera relayé par l’un de ses vice-présidents, Mourad Ouadahi. Ce dernier a indiqué que pour la 3e édition du Rallye Challenge Sahari 2017, la FASM aura comme partenaire exclusif et unique, Algérie Télécom, dont ses deux autres filiales, ATS Satkom Operator et ATM-Mobilis, sont parties prenantes aussi. Mme Benzine, représentante d’Algérie Télécom, a indiqué que tout est mis en œuvre pour la réussite de cet évènement sportif international qui se déroulera dans notre pays. Elle a tenu à remercier les habituels partenaires de la FASM, lors des précédentes éditions, tels Sonatrach, Sonelgaz, Red Med et autres, qui seront associés à d’autres manifestations sportives initiées par la Fédération algérienne des sports mécaniques.
Il a expliqué dans le moindre détail tout ce qui entourera l’organisation du rallye de cette année et les conditions de son déroulement, d’une manière magistrale. «Cet évènement majeur nécessite de gros moyens humains et financiers. On fait en sorte que toutes les conditions soient réunies pour la réussite de la 3e édition, avec la volonté de toujours améliorer les choses à tous les niveaux. On fait ce qu’il faut pour former les membres de la FASM afin que les aspects : image, sport et tourisme soient à la hauteur d’un tel évènement. Des actions sont entreprises pour la promotion de notre rallye à l’étranger. On accorde aussi une importance particulière au développement de la discipline sur le plan national. C’est pourquoi beaucoup de pilotes algériens participeront à cette compétition dans les quatre catégories auto, moto, quad et camion», dit-il.

Chronométrage électronique pour la 1re fois

Parmi les nouveautés de l’édition 2017, l’utilisation d’un chronométrage électronique pour la première fois. Un personnel a été formé par la FASM dans ce sens. Pour l’amélioration du road book, la FASM a acquis le logiciel du rallye Dakar. Pour ce qui est de l’aspect financier, le président de la FASM s’est voulu serein : «On n’est pas en crise. Tout le monde est en train de travailler. En raison de la crise économique, on fait en sorte de réduire au maximum les dépenses. Tout se fera d’une manière rationnelle.»
Mohamed-Amine Azzouz

---------------////////////////////

Le Grand Prix d’Oran, ce vendredi

Sous le haut patronage du ministre de la Jeunesse et des Sports, la FASM, en collaboration avec la wilaya d’Oran et la DJS d’Oran, organise la 2e édition du Grand Prix d’Oran. L’évènement aura lieu vendredi 22 septembre, sur un tracé urbain de 1 km 90, au niveau du Front de mer. Le coup d’envoi de la course sera à partir de 7h, informent les organisateurs. Cette course s’inscrit dans le programme élaboré par la FASM, dans le cadre de la promotion et le développement des sports mécaniques au niveau national et international.
Une cinquantaine de participants sont attendus pour offrir aux spectateurs un spectacle unique entre sport et maîtrise du véhicule par des professionnels de la discipline. En la circonstance, le circuit a été totalement aménagé et sécurisé, pour que cet évènement soit une vraie fête pour tous. Chihab Balloul a tenu à remercier le wali d’Oran et le ministre de la Jeunesse et des Sports, pour leurs précieuse aide et soutien en faveur de la réussite du Grand Prix d’Oran 2017.
M.-A. A.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

مساحة إعلانية