Usine Peugeot-Citroën Algérie : Les pièces proviendront d’Europe et non d’Iran - Info Trafic Algérie - ITA

Informations

mardi 20 février 2018

Usine Peugeot-Citroën Algérie : Les pièces proviendront d’Europe et non d’Iran

Jean-Christophe Quémard, directeur zone Afrique-Moyen-Orient et membre du directoire du groupe PSA (Peugeot Citroën) a tenu à mettre de l’ordre concernant des informations qui ont circulé ses derniers jours concernant l’usine de PSA en Algérie. Contrairement à ce qui a été dit, les pièces de rechange qui entreront dans le montage des voitures proviendront d’Europe et non d’Iran.

Dans une interview accordée au quotidien El Watan, M. Quémard a démenti plusieurs informations concernant la réalisation de l’usine automobile notamment celle indiquant que les pièces automobiles proviendraient d’Iran.

Le plus inquiétant dans les réponses de Jean-Christophe Quémard, c’est le fait de désavouer les déclarations d’un associé dans cette usine à savoir M.Benhamadi (patron du groupe Condor) qui a indiqué que 10 000 véhicules seront produits dans cette usine avant la fin de l’année et que le tarif des véhicules sera inférieur de 15% à celui des véhicules importés.

Concernant l’Iran, M.Quémard a tout de même reconnu le haut niveau technologique de certains fournisseurs Iraniens, les invitant même à venir s’installer en Algérie afin d’accompagner l’usine de PSA dans son développement. ‘’Parmi les fournisseurs iraniens, il y a d’excellentes entreprises de très bon niveau de technologie et que je qualifierai de classe internationale et qui veulent se développer en dehors de l’Iran et qui ont plutôt bien accueilli cette suggestion’’ a-t-il assuré.

Enfin, concernant le prix des véhicules Peugeot et Citroën produits en Algérie, M.Quémard a réfuté les déclarations de M.Benhamadi stipulant qu’ils seront 15% moins chers que le prix des véhicules importés. ‘’Cette question est d’autant plus importante qu’il n’y a pas eu d’importation de véhicules Peugeot depuis deux ans. Alors, pouvoir dire qu’on est 15% moins cher que les véhicules importés, cela veut dire qu’on est à moins 15% de quelque chose qui n’existe pas puisqu’il n'y a pas de prix de référence’’ a conclu M.Quémard.

Source : Auto-uti

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

مساحة إعلانية