Pénétrante autoroutière de Tizi Ouzou : Le premier tronçon sera livré en juillet - Info Trafic Algérie - ITA

Informations

jeudi 3 mai 2018

Pénétrante autoroutière de Tizi Ouzou : Le premier tronçon sera livré en juillet

Lancé en mars 2014, le projet est destiné à relier la wilaya de Tizi Ouzou à l’autoroute Est-Ouest.

Le projet de réalisation de la pénétrante autoroutière devant relier la wilaya de Tizi Ouzou à l’autoroute Est-Ouest est actuellement à 42% de sa réalisation. La livraison du premier tronçon de dix kilomètres de cette voie, prévue entre la localité de Draâ Ben Khedda (Tizi Ouzou) et celle de Djebahia (Bouira), interviendra à la fin du mois de juillet prochain.

C’est du moins l’engagement pris par les représentants du maître d’œuvre, en l’occurrence le groupement composé des deux entreprises turques (Ozgun et Nutrol) et celle algérienne (Engoa), devant des élus de l’Assemblée populaire de wilaya de Tizi Ouzou en visite sur le chantier.

La délégation d’élus, conduite par le P/APW, s’est rendue dimanche dernier sur le chantier dans le cadre d’une visite d’inspection et de travail. Le taux d’avancement des travaux de ce chantier lancé en réalisation au mois de mars 2014 pour un délai initial de 36 mois n’a pas réjoui les membres de la délégation.

Le président de l’Assemblée de wilaya, Youcef Aouchiche, a appelé les entreprises en charge du projet à mettre les bouchées doubles afin de livrer la première partie de la route à la fin du mois de juillet, relevant par la même occasion l’urgence «d’augmenter la cadence des travaux et la nécessité d’un renforcement immédiat du chantier en moyens humains». Mille cent ouvriers interviennent actuellement sur le chantier, selon les entreprises réalisatrices, qui se sont engagées par la même occasion à porter ce nombre à 1500 travailleurs.

Youcef Aouchiche a souligné, lors de la visite du chantier, que la livraison de cette section de dix kilomètres permettra de mettre un terme au problème d’encombrement quotidien signalé au niveau du lieu-dit «La casse auto» sur la RN25 menant vers les localités du sud de la wilaya.

Il a aussi indiqué que l’APW de Tizi Ouzou, ayant interpellé le wali à cet effet, a reçu l’engagement pour l’installation d’un barrage fixe de la Gendarmerie nationale au niveau de ce point noir de la circulation automobile. «Cela permettra de fluidifier la circulation à ce niveau, d’autant plus que nous sommes à la veille de la saison estivale, où le flux de véhicules devient encore plus important, en attendant la livraison du premier tronçon», dira-t-il.

La pénétrante autoroutière, d’une longueur totale de 48 km, dont 36 dans la wilaya de Tizi Ouzou, compte aussi 25 km de routes secondaires, sept échangeurs, 37 ouvrages d’art dont 21 viaducs. Seize de ces viaducs sont prévus sur la partie prévue dans la wilaya et seulement six connaissent un début de travaux de réalisation.

La délégation d’élus a profité de sa sortie sur le chantier pour s’enquérir du taux d’avancement des deux tunnels d’une longueur totale de 1660 mètres. Ils sont prévus à Draâ El Mizan (sur 940 m pour la partie de la wilaya de Tizi Ouzou) et Aït Yahia Moussa (710 m), avec un taux de réalisation actuel de près de 42%.

Le problème des oppositions et contraintes a aussi été soulevé, notamment celle de la présence sur le tracé de la route de 56 habitations qui gênent encore les travaux, en plus d’une ligne électrique de haute tension. Le P/APW a ainsi souligné la disponibilité de l’Assemblée de wilaya à accompagner toutes les démarches des responsables du secteur des travaux publics pour lever les contraintes, notamment par la sensibilisation de la population.

Source : Quotidien Elwatan

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

مساحة إعلانية